Modul'air

Cette structure d’accueil, de mentorat et d’exploration artistique fut créée en 2001 par notre directeur artistique. Elle permet aux artistes de tous horizons, désirant s’adresser au jeune public et à la famille, de tester chez nous et avec nos ressources, de nouvelles propositions artistiques. Il en résulte la naissance de nouveaux spectacles, de nouveaux partenariats avec le TGM, la découverte de nouveaux artistes, l’émergence d’idées nouvelles, de projets novateurs et la mise sur pied de nouveaux ateliers offerts en médiation culturelle ; bref, de multiples rencontres fort stimulantes et enrichissantes pour tous, autrement plus que par l’envoi d’un simple curriculum vitae.

Plusieurs projets à la fois peuvent être explorés sous Modul'AIR. Des auteurs peuvent travailler leurs textes, des artisans peuvent travailler un nouveau concept, une compagnie peut nous proposer un partenariat de coproduction, etc. Tous les spectacles du TGM passent par Modul'AIR, mais ce ne sont pas toutes les explorations faites sous Modul'AIR qui deviennent un spectacle du TGM. Parfois, la recherche stagne, parfois elle s'envole de ses propres ailes, et parfois, elle se développe compètement au sein de la compagnie.

Actuellement, nous menons plusieurs projets de recherche sous Modul'AIR, décrits ici.

Le Petit Avare

La prochaine création du Théâtre du Gros Mécano est un texte de l'auteure Anne Bernard Lenoir!

 

« L’éducation rend libre. C’est pourquoi les tyrans,
Pour asservir les peuples, en privent les enfants. »
Flibuste, dans Le petit avare.

L'auteure Anne Bernard Lenoir s'est librement inspirée de la pièce L'Avare de Molière pour réécrire entièrement et adapter l'intrigue en alexandrins.

L’action se déroule au 17ème siècle (ou à une époque révolue, qui n’est peut-être pas si lointaine…) dans la maison de Grapillon. Riche, veuf, grincheux aux idées  rétrogrades, Grapillon n’accorde de valeur qu’à l’argent… Il préfère sa fortune au bonheur et à l’éducation de son fils Octave auquel il reproche d’étudier. Son souhait ? Réduire ses dépenses en arrangeant le mariage de son fils avec une riche veuve, et épouser Marianne, une belle jeune fille sans fortune vivant avec sa mère... Que Marianne soit consentante ou non lui importe peu : l’argent ne peut-il tout acheter, même le consentement des jeunes filles? Or Marianne et Octave s’aiment en secret. Père et fils s’affrontent. Jusqu’à l’arrivée de Flibuste, ami de Grapillon à l’esprit moderne et juste…


Maxime Robin et Mary-Lee Picknell lors d'une lecture du Petit Avare en classe, le 29 mai 2018.

Le Petit Avare est la prochaine production du Théâtre du Gros Mécano. Elle sera créée durant la saison 2019-2020.

Crédits:

Texte: Anne Bernard-Lenoir
Mise en scène et direction artistique: Carol Cassistat
Interprètes: Bertrand Alain, Maxime Robin et Mary-Lee Picknell
Assistance à la mise en scène: Jessica Ruel-Thériault
Scénographie: Sonia Pagé

abc

L'oiseau de nuit

L'oiseau de nuit est une coproduction avec le Théâtre Bluff, compagnie de théâtre jeunesse spécialisée en théâtre pour le public adolescent, basée à Laval, en région Montréalaise.

Le spectacle s'adressera à un public adolescent (12 ans et plus) et le texte sera écrit par Isabelle Hubert. 

Des rencontres de coproductions sont commencées et la création aura lieu à la saion 2021-2022.

abc

La courtepointe

La courtepointe est une nouvelle coproduction internationale entre le Théâtre du Gros Mécano, la compagnie italienne Scarlattine Teatro et le Festival Segni d'Infanzia y oltre.

« La courtepointe » est le point de départ, la ressource sensible à explorer. Nous travaillerons d’abord sur l’évocation de ce mot, ce qu’il suggère à notre esprit : l’union de pièces détachées, le rassemblement d’une multitude d’objets, le côté rapiécé d’un tout, la rencontre des différences tant sur le plan humain, culturel ou émotionnel, etc. 

Nous voulons réfléchir ensemble et confronter nos points de vue par des discussions sur ce qui se passe dans le monde, dans notre environnement immédiat, dans nos familles, revisitant au passage nos souvenirs d’enfance qui réapparaissent souvent en pièces détachées. Nous voulons aussi explorer ce thème par la manipulation d’objets hétéroclites qui en apparence n’ont rien à voir ensemble et y découvrir des liens possibles à inventer, des images, des sensations et des sons qui peuvent en ressortir, via des improvisations en mime objet et en théâtre d’acteur. Ce seront là nos premiers morceaux de courtepointe.

Une fois rassemblés, ils deviendront la base dramaturgique du spectacle que nous souhaitons adresser aux 6 ans et plus.

abc